Accueil | Version Classique
Vendredi; 31 octobre 2014 | 18:12 GMT +2 | AFRIQUINFOS.COM
Une dizaine de groupes armé actifs dans le Nord-Kivu acceptent de déposer les armes
18/11/2013 | KINSHASA (Xinhua) - Plus de dix groupes armés actifs dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) ont annoncé lundi à Goma d'avoir accepté de déposer les armes, a-t-on appris lundi d'une source du gouvernement provincial de cette province.


"Ces groupes armés du Nord Kivu s'engagent pour la reconstruction du développement de leur province", a indiqué la mê me source, ajoutant que "ces seigneurs de guerre ont affirmé avoir compris l'appel des autorités gouvernementales, leur demandant de quitter la brousse et de déposer les armes".

"Nous avons formé notre groupe armé dénommé Mouvement populaire d'autodéfense (MPA) Nyatura juste pour résister contre le M23", a déclaré à Xinhua par téléphone, Izabayo Kabasha, responsable du MPA/Nyatura.

"Comme les M23 n'existent plus, alors nous voulons que nous soyons intégrés dans l'armée ou dans la police", a-t-il poursuivi.

D'après la source, les responsables de ces groupes armés ont rencontré lundi le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku qui les a conduit auprès du ministre national de l'Inté rieur Richard Muyej en mission officielle à Goma depuis dimanche, avec une délégation composée de sept ministres et d'officiers supé rieurs de l'armée pour faire une évaluation après le départ de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) dans cette province.

Dans l'est de la RDC, une quarantaine de groupes armés locaux et étrangers restent encore actifs dans cinq provinces que l'armée nationale et la Force de l'ONU vont bientôt combattre pour restaurer l'autorité de l'Etat.


SECTIONS
C 2014 Afriquinfos.com | Tous droits réservés.